Bitcoin Startup étend son corridor de transfert de fonds américano-mexicain avec de nouveaux partenaires

Bitcoin Startup étend son corridor de transfert de fonds américano-mexicain avec de nouveaux partenaires

Advertisement

Le démarrage de Bitcoin étend U & period; S & period; -Mexico Remittance Corridor avec de nouveaux partenaires

Le lancement de bitcoin basé sur Denver, bridge21, a annoncé qu'il a ajouté 38 nouvelles banques à sa liste de banques partenaires afin de permettre à plus de particuliers basés aux États-Unis d'effectuer des transferts internationaux d'argent des États-Unis vers le Mexique.

Les nouveaux partenaires bancaires de bridge21 comprennent Bank of America, Citibank, Chase, Fidelity, SunTrust Bank, TD Bank et Wells Fargo, entre autres. Les nouveaux ajouts ont augmenté le réseau bancaire partenaire de la startup à 58 banques et coopératives de crédit aux États-Unis.

Afin de fournir son service de paiement transfrontalier à faible coût, bridge21 tire parti de bitcoin pour traiter les transferts d'argent, tandis que ses clients traitent uniquement en monnaie fiduciaire. Cela signifie que les utilisateurs décideront du montant des dollars américains qu'ils veulent envoyer au Mexique ou du montant des pesos mexicains qu'ils souhaitent recevoir. Une fois que l'utilisateur a accepté le taux de conversion et a initié le transfert sur la plate-forme de bridge21, le démarrage achète ensuite bitcoin aux Etats-Unis avec des dollars et les vend pour des pesos au Mexique.

De plus, comme Bridge21 utilise Bitcoin au lieu du réseau bancaire pour effectuer ses paiements transfrontaliers, il peut le faire à un coût beaucoup plus bas, ce qui se traduit par de meilleurs taux de change pour ses clients et un transfert de 1% par transfert d'argent. Selon le démarrage, bridge21 parvient à réaliser des économies de plus de 5 pour cent par rapport à leurs concurrents.

"La semaine dernière, nous avons constamment offert 14% de mieux que les taux moyens pour de gros montants", a déclaré Will Madden, fondateur et PDG de Bridge21, le 1er juin 2017.

Depuis le lancement de son service de transfert d'argent entre les États-Unis et le Mexique, Bridge21 a intégré BitGo Instant afin d'augmenter le délai d'exécution de ses transactions.

Le «Trump Boost» pour les envois de fonds États-Unis-Mexique

À la lumière des projets du président Trump de construire un mur frontalier entre les États-Unis et le Mexique et de sa proposition de financer le mur en taxant fortement ou en interdisant totalement les paiements transfrontaliers entre les États-Unis et le Mexique, les opérations de transfert d'argent ont assisté à une forte augmentation des envois de fonds des États-Unis vers le Mexique.

Un nombre record de transferts d'argent ont été effectués entre les États-Unis et le Mexique entre la fin de 2016 et le début de 2017 en prévision de changements de politique potentiels de la part de l'administration Trump qui pourraient restreindre le flux d'argent transfrontalier. Comme les travailleurs migrants mexicains basés aux États-Unis envoient environ 26 milliards de dollars par an à leurs familles, c'est une source importante de revenus pour l'économie mexicaine.

La récente flambée des envois de fonds des États-Unis au Mexique, combinée à une demande croissante d'options de transfert d'argent à bas prix, devrait être de bon augure pour Bridge21 et d'autres start-up bitcoin qui cherchent à servir cette voie de paiement économiquement importante.

À l'horizon pour bridge21

Madden a déclaré au magazine Bitcoin que la prochaine étape pour bridge21 sera dans les envois de fonds du Mexique vers les Etats-Unis "allant dans l'autre sens, en supposant que nous pouvons relever certains défis réglementaires. Les clients le demandent et le marché total adressable est énorme, près de 300 milliards de dollars par an. En outre, lorsque notre taux de pont est mauvais dans une direction, il est bon dans l'autre. Cela signifie que nous pouvons tirer pleinement parti de notre rail au Mexique sans beaucoup de travail. "

En dehors du Mexique, Madden se tourne vers les envois de fonds entre le Royaume-Uni et les États-Unis dans les deux sens. «Le ministère britannique du Commerce international nous a ouvert beaucoup de portes et nous a aidés à faire les progrès nécessaires pour nous développer rapidement et efficacement. Nous pensons que le Royaume-Uni est très accommodant pour les sociétés de technologie financière. Il y a une énorme opportunité de connecter les systèmes bancaires américains et britanniques avec bitcoin. "

Outre le Mexique et le Royaume-Uni, Bridge21 prévoit également de cibler les grands marchés des envois de fonds en Asie et souhaite se développer en Europe et en Amérique du Sud.

"Les Philippines, l'Inde, l'UE et d'autres pays des Amériques ne figurent pas non plus sur la liste. La Chine est une opportunité énorme, mais nous ne sautons pas la tête en premier. Nous avons piloté là-bas plus tôt dans l'année mais avons reculé. Il y a trop d'incertitude réglementaire et le marché est saturé. Le Japon est sur notre liste de surveillance ", a ajouté Madden.

Laisser une réponse