La loi du Vermont ajoute Bitcoin comme «investissement autorisé» pour MSBs

La loi du Vermont ajoute Bitcoin comme «investissement autorisé» pour MSBs

Advertisement

La loi du Vermont ajoute Bitcoin comme «investissement autorisé» pour MSBs

Vermont a adopté un nouveau projet de loi qui modifie la loi de l'État pour tenir compte des monnaies numériques.

Le projet de loi, signé le 4 mai selon les documents publics, met à jour les règles de transmission de l'argent de l'Etat avec une définition de «monnaie virtuelle». Il a été introduit en février avec six sponsors.

Les émetteurs d'argent sont désormais autorisés à détenir des devises numériques comme une sorte d '«investissement autorisé», mais en précisant que cela ne peut être fait que «dans la mesure des obligations de transmission en circulation reçues par le licencié dans la même dénomination de monnaie virtuelle».

Que l'Etat cherche à consolider ses règles autour des monnaies numériques et des émetteurs d'argent n'est peut-être pas surprenant, compte tenu des développements passés.

Un manque de règles concrètes auparavant conduit à l'incertitude parmi ceux qui ont opéré dans cette zone grise, y compris les propriétaires de bitcoins ATM. Au début de 2015, les représentants du Département de la réglementation financière du Vermont ont déclaré que l'État n'avait pas besoin de poursuivre une approche comme le cadre BitLicense de New York, que certains ont critiqué comme étant trop onéreux.

Le projet de loi est le deuxième du Vermont qui s'est concentré en partie sur la technologie. L'année dernière, l'État a adopté une mesure qui rendait les dossiers de blockchain admissibles devant les tribunaux.

Avec la signature de la mesure, le Vermont devient le dernier État à mettre à jour ses règles existantes pour tenir compte de l'activité commerciale de la monnaie numérique. Des États tels que New York, la Caroline du Nord, Washington et Hawaï, entre autres, ont poursuivi des approches législatives pour superviser l'espace.

Par comparaison, d'autres États, y compris le New Hampshire, ont cherché à déréglementer certains aspects de l'industrie, en particulier les courtiers indépendants.

Laisser une réponse