Le Bitcoin Exchange néerlandais Bitplaats prend de l'expansion en Belgique

Le Bitcoin Exchange néerlandais Bitplaats prend de l'expansion en Belgique

Advertisement

Le Bitcoin Exchange néerlandais Bitplaats prend de l'expansion en Belgique

Bitcoin néerlandais échange Bitplaats a annoncé l'expansion de son service dans le pays voisin Belgique.

Les utilisateurs belges peuvent désormais échanger des devises numériques depuis Bitplaats en utilisant la plateforme de paiement en ligne dominante du pays, Bancontact / Mister Cash.

Bitplaats (qui se traduit par 'bit place' en néerlandais) revendique les transactions sur sa plate-forme sera terminé instantanément car il utilise le mode de paiement Bancontact / Mister Cash, qui offre des transactions en temps réel. Bancontact / Mister Cash est largement utilisé pour les transactions dans le pays. Lennert Vlemmings, co-fondateur de Bitplaats, a déclaré:

"Nous avons reçu de nombreuses questions de la part de personnes résidant en Belgique si elles pouvaient utiliser notre service, nous avons donc commencé bitplaats.be avec l'option de paiement Bancontact / Mister Cash."

Le prix du bitcoin lors de l'achat via Bitplaats est environ 4% plus élevé que le prix en vigueur sur Bitstamp et environ 6% inférieur à celui du Mt. Gox.

Qu'est-ce que Bancontact / Mister Cash?

Le système Bancontact / Mister Cash de la Belgique est un système de carte de débit national similaire à celui du Royaume-Uni Solo ou de China UnionPay.

Les fonds sont négociés entre un commerçant et le compte bancaire d'un client presque instantanément. Bancontact / Mister Cash affirme que ses transactions sont terminées en moins d'une demi-seconde et, notamment, le système n'autorise pas les rétrofacturations.

Les utilisateurs de Bitcoin en Belgique obtiennent généralement leur monnaie numérique via des échanges basés à l'étranger comme Bitstamp et BTC-e, selon Chris D'Costa, qui a aidé à fonder la Belgian Bitcoin Association et développe un portefeuille matériel appelé Meek.

L'utilisation de ces échanges nécessite un processus d'inscription qui peut s'étaler sur plusieurs jours, et la remise de documents d'identité personnels, il a déclaré:

"C'est un processus relativement difficile pour tout le monde actuellement: il n'y a pas de moyen facile d'obtenir vos bitcoins.Le développement intéressant [avec Bitplaats] est la possibilité d'acheter via Bancontact.Il sera super facile d'acheter [bitcoin] sur le comptoir ici."

La trame de fond de Bitplaats

Bitplaats a été lancé aux Pays-Bas en avril dernier. Il permettait aux utilisateurs d'acheter et de vendre des bitcoins en utilisant le mode de paiement iDEAL, similaire à Bancontact / Mister Cash.

Vlemmings a déclaré que son entreprise avait traité plus de 3 500 transactions à ce jour. Il a également affirmé que Bitplaats avait traité plus de 150 transactions en Belgique au cours des deux semaines où il y était actif.

Bitplaats n'impose pas de processus d'enregistrement à ses utilisateurs et n'exige pas que les utilisateurs saisissent des informations d'identification pour effectuer une transaction. Les utilisateurs peuvent acheter et vendre des bitcoins avec l'entreprise sans entrer d'adresse e-mail ou de nom d'utilisateur. Vlemmings ajouté:

"La grande différence entre nous et un échange comme Mt. Gox ou Bitstamp est que nous livrons les bitcoins instantanément, sans avoir besoin d'un compte ou de documents d'enregistrement."

Le Bitcoin Exchange néerlandais Bitplaats prend de l'expansion en Belgique

Vlemmings, 23 ans, est l'un des quatre co-fondateurs. Il est basé dans le village de Lieshout dans le sud des Pays-Bas. Le groupe avait été amis depuis le lycée, a déclaré Vlemmings, et s'est impliqué dans la crypto-monnaie en janvier dernier.

Vlemmings avait essayé l'exploitation minière bitcoin en 2011 alors qu'il étudiait pour son diplôme en informatique à l'université, mais il a par la suite égaré un disque dur contenant 20 BTC quand il s'est désintéressé de la monnaie numérique.

Hausse belge

L'adoption du Bitcoin en Belgique a accéléré au cours des trois derniers mois. Un transporteur appelé Mobile Vikings a annoncé en décembre qu'il commencerait à prendre des paiements bitcoin pour le crédit mobile en Belgique et aux Pays-Bas. Pizza.be, le premier site de livraison de nourriture en ligne du pays, a également commencé à prendre des commandes en bitcoin.

Sur le plan réglementaire, la Belgique semble relativement optimiste quant à l'utilisation du bitcoin. En septembre dernier, le ministre des Finances a déclaré au parlement que la banque centrale du pays ne devrait pas avoir d'objection au bitcoin.

"Même si vous me l'aviez demandé il y a un mois, j'aurais dit que peu de choses se passaient en Belgique, mais maintenant nous voyons des développements intéressants", a déclaré M. D'Costa.

Laisser une réponse